Cette année à Lyon, la fête Don Bosco a eu lieu le 25 janvier 2020 dans l’établissement Notre-Dame des Minimes.

L’univers mis à l’honneur pour cette journée était celui de Jumanji. Les personnages du jeu vidéo avaient réussis à sortir du jeu vidéo mais ils se sont rendus compte qu’il manquait un des personnages, Don Bosco, perdu dans le jeu. Pour pouvoir le retrouver et l’aider à sortir du jeu les jeunes ont intégrés différentes équipes, dirigées chacune par deux aventuriers du jeu. Les épreuves qu’ils devaient effectuer avaient pour but de pouvoir faire sortir Don Bosco, qui était resté prisonnier du jeu vidéo. Selon leur réussite aux épreuves, les équipes recevaient un liquide bleu qui allait leur permettre de récupérer « une balle, une clé ? » en l’introduisant dans une canalisation pour pouvoir le faire sortir.

L’esprit d’équipe et d’entraide était bien présent et ensemble ils ont pu faire travailler leur cohésion, leur mémoire… Et ceci toujours avec l’objectif de passer une bonne journée dans la joie et la bonne humeur tout en se dépensant.

C’est loin d’être ma première animation au sein du mouvement salésien, mais c’était ma première Fête Don Bosco. J’ai pu me rendre compte de l’importance de ce rassemblement pour les jeunes des alentours, la joie qu’ils avaient de tous se retrouver et de participer aux jeux, ensemble.

C’était un très bon moment de partage, cette journée m’a confirmé qu’on pouvait s’amuser en animant et en donnant le sourire à des jeunes.

La journée s’est terminée par un repas avec les paroissiens, une tartiflette partagée. Puis le groupe Holi a animé une soirée de louanges. Petits et Grands se sont retrouvés pour chanter danser et louer le Seigneur. C’était un vrai temps festif.

Merci à Émilie et à Inès pour ce beau témoignage.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Share This